EMPLOI

Pendant la période de construction et maintenant en phase d’exploitation, le Matmut ATLANTIQUE est vecteur de nombreuses retombées socio-économiques au niveau local et contribue au développement du territoire de Bordeaux.

La charte d’insertion du Matmut ATLANTIQUE est le premier engagement fort pour la formation et l’emploi à travers le projet. Signée par le Maire de Bordeaux en février dernier, elle engage contractuellement la société Stade Bordeaux Atlantique et le groupement constructeur VINCI-FAYAT à réaliser 63 000 heures d’insertion professionnelle sur la phase de construction de l’enceinte, soit l’équivalent de 35 temps plein répartis entre une centaine de salariés. Ces heures d’insertion sont accompagnées de 8 300 heures de formation dispensées en amont ou en parallèle des heures de travail effectif.

Ce plan d’insertion professionnel est appliqué en partenariat avec différents acteurs locaux et nationaux : le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE), Pôle Emploi (agence de Bordeaux Nord ainsi que la plate-forme de Lormont), VINCI Insertion Emploi (ViE), l’Association Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA Pessac) et Constructys. Ces différentes entités prennent part au processus d’information et de recrutement à différentes étapes selon leur domaine de compétences afin d’assurer la réalisation des objectifs fixés.    

La politique d’insertion et de recrutement donne nettement la priorité aux contrats qualifiants, voir diplômants, en vue d’une intégration durable dans les différentes entreprises présentes sur le chantier. Tout au long de leur formation et de leur parcours, les salariés sont accompagnés avec un nouvel outil développé par ViE et expérimenté pour la première fois sur le chantier du Nouveau Stade de Bordeaux: le livret de compétences. Il permet de valider l’acquisition des savoir-être et savoir-faire du salarié pour valoriser l’expérience acquise et prétendre par la suite à un poste plus qualifié.

Ces embauches successives ont débuté au début de l’année 2013 et se poursuivront jusqu’à la fin 2014 pour la phase de construction. Elles se présentent sous plusieurs formes: formations en alternance, apprentissage via des contrats de professionnalisation, intérim  d’insertion, CDD, CDI. Les corps de métiers recherchés sont hétérogènes et balaient un large spectre de compétences : façadier, ouvriers d’exécution, conducteur de travaux, assistant(e) administratif(ve), aide-logisticien, grutier, monteurs en électricité, aide-plombier, peintres, plâtriers, plaquistes, carreleurs, coffreurs/bancheurs…

En plus de son engagement d’insertion directe, le groupement constructeur contribue également au développement économique de structures externes d’insertion par l’activité économique en ayant recours à de la sous-traitance. C’est notamment le cas de l’entreprise « Insert’Net » en charge du nettoyage des bureaux et cantonnements de la base de vie du chantier.

.

 

Le Matmut ATLANTIQUE

un stade pour tous

En savoir plus

RESTEZ CONNECTÉ

RESEAUX SOCIAUX

 

Financeurs

Namer

Partenaires