Actualites

Suivre l'actualité du stade en temps-réel
Autres

04 juillet 2016 - 16h00

Une pelouse qui tient ses promesses

La pelouse du Matmut ATLANTIQUE, semée en novembre 2014, a relevé tous les défis de cette saison particulièrement intense avec 39 matchs au total dont 5 matchs de l’EURO. 

Nous avons décidé d’interviewer Laurent Amaury, chargé de projet chez Novarea, afin que la pelouse du Matmut ATLANTIQUE n’ait plus aucun secret pour vous !
 
1 - Laurent, la saison vient de se terminer avec l’EURO 2016 qui demande des exigences au plus haut niveau notamment pour la pelouse. Celle-ci a tenu toutes ses promesses. Pouvez-vous nous dire ce qui explique ce résultat ? 
 
En premier lieu, la pelouse du Matmut ATLANTIQUE est issue des dernières technologies de pointe. C’est un substrat élaboré de type AIRFIBR, de la société Natural Grass : mélange de sable pur, de liège et de fibres synthétiques (cf. photo n°1). Ce substrat repose sur une couche drainante qui garantit une résistance optimale. 
 
Depuis son semis, elle n’a subi aucune régénération majeure mais elle a fait l’objet de soins constants, mis en œuvre par Sportingsol, sous le pilotage de la société Novarea. 
 
Le matériel, mis en œuvre par la société Sportingsols, s’inspire de celui utilisé en Angleterre. Par exemple, nous faisons le choix de travailler avec des machines plus légères et donc plus petites pour éviter au maximum de tasser la pelouse. 
 
Toutes les opérations effectuées l’ont été en privilégiant les performances sportives, techniques et la qualité visuelle de la pelouse. Tous les choix faits ont été dans ce sens. 
 
 
2 – Comment préparez-vous la pelouse pour la saison prochaine ?  
 
Pour commencer, je tiens à rappeler qu’à partir du moment où l’on travaille avec du végétal vivant, celui-ci vieillit inévitablement et il a donc besoin, par moment, d’être régénéré, redynamisé et rajeuni. 
 
La technique de régénération est choisie en fonction de plusieurs critères : l’intervalle de temps disponible, l’environnement du stade, les conditions météorologiques de la région, la géométrie du stade, …  
 
Nous avons opté, en conséquence, pour une opération de défeutrage qui correspond le mieux au résultat que nous souhaitons obtenir. 
 
 
En quoi consiste le défeutrage ? 
 
Le principe de régénération par défeutrage consiste à se débarrasser, par actions mécaniques, des matières végétales excédentaires que la plante génère naturellement au cours de sa croissance. Concrètement, grâce à du matériel spécifique (cf. photo n°2), nous retirons 50% du végétal en place et la couche de matière organique qui s’est déposée sur le substrat et nous resemons ensuite derrière. Nous avons débuté ce 5 juillet. C’est pour cette raison que le terrain a cet aspect clairsemé (cf. photo n°3)
 
A partir du 8 juillet, l’opération de semis pourra commencer.  
 
En défeutrant la pelouse maintenant, nous assurons de mettre toutes les chances de notre côté pour profiter d’une pelouse de qualité pour la seconde saison du Matmut ATLANTIQUE. 
 
 
Pour terminer, à quel moment la pelouse du Matmut ATLANTIQUE va redevenir totalement opérationnelle ? 
 
Rendez-vous le 13 août 2016 au Matmut ATLANTIQUE pour le redémarrage de la saison de Ligue 1 ! 
 
Un grand merci à Laurent AMAURY pour toutes ses réponses !
 
 
Crédit photo en Une : Thomas Sanson
 
 

Le Matmut ATLANTIQUE

un stade pour tous

En savoir plus

RESTEZ CONNECTÉ

RESEAUX SOCIAUX

 

Financeurs
Namer
Partenaires